enseignement.gouv.ci : le site officiel du Ministère

enseignement.gouv.ci : le site officiel du Ministère

Vous êtes ici: Accueil > Actualité

Actualité du Ministère

L’Institut Pasteur et le CROU A 1 instruits sur le rôle du “Cadre de dépenses à moyen terme” dans l’enseignement supérieur

L’Institut Pasteur et le CROU A 1 instruits sur le rôle du “Cadre de dépenses à moyen terme” dans l’enseignement supérieur

Le Directeur des affaires financières (DAF) du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Ibrahima Doumbia a présenté aux responsables de l’Institut Pasteur d’Abidjan et du Centre régional des œuvres universitaires d’Abidjan 1 (CROU), le rôle des Cellules du cadre de dépenses à moyen terme (CDMT), mercredi 27 Novembre 2019, lors d’une visite.

Publié - 27/11/2019 / (Source:AIP ) /  Partagez:
Le Directeur des affaires financières (DAF) du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Ibrahima Doumbia a présenté aux responsables de l’Institut Pasteur d’Abidjan et du Centre régional des œuvres universitaires d’Abidjan 1 (CROU), le rôle des Cellules du cadre de dépenses à moyen terme (CDMT), mercredi, lors d’une visite.
 
Initiée dans le cadre de la mise en oeuvre du basculement de la Côte d’Ivoire en budget programme dès le 1er janvier 2020, cette visite a été l”occasion pour M. Doumbia de présenter les enjeux de cette réforme de la gestion des dépenses publiques impliquant un changement des habitudes et attitudes des principaux acteurs appelés à travailler en collaboration dans chacune de leurs structures sous-tutelle.
 
“Ce nouveau principe managérial diffère du budget de moyen en assignant des objectifs élaborés par le directeur dont l’atteinte passe par l’élaboration d’une stratégie, une planification,  une programmation pour atteindre les résultats fixés qui permettent d’évaluer la performance de la structure”, a-t-il expliqué.
 
Tout comme à l’Université virtuelle, à l’école normale supérieure et au CROU A 2, le DAF a présenté la Cellules-CDMT comme “un outil de développement” mettant en exergue la qualité du travail abattu par l’ordonnateur de l’exécution du budget et ses principaux collaborateurs à travers la Gestion axée sur les résultats (GAR).
 
Avant l’adoption définitive du budget par le Sénat après l’Assemblée nationale, cette implémentation du CDMT vise à outiller les membres de ces cellules de différents départements, directions et services du ministère de l’enseignement supérieur pour une gestion efficace et efficiente des budgets alloués, a fait savoir Ibrahima Doumbia.
 
L’exécution de la performance de chaque service sera évaluée sur la base de certains critères dont celui du taux d’exécution du budget, la situation de passation et d’exécution des marchés.
 
A cet effet, des formations seront dispensées aux membres des cellules pour bien assimiler la production de rapports d’exécution annuels et trimestriels prenant en compte l’élaboration du budget, la régularité de l’exécution, la capacité organisationnelle de l’ordonnateur ou encore le taux d’absorption afin de désigner le meilleur DAF de l’édition 2019, a-t-il indiqué.
 
Cette activité devra s’étendre à toutes les structures sous tutelle tells les universités, grandes écoles publiques, CROUS et instituts et centres de recherches à Abidjan et à l’intérieur du pays.

 

Commentaires

 

contact Web Presse

CABINET DU MINISTRE

Tour C 20 e étage

Responsable éditorial online : :
Service de communication
Tél: (+225) 20.21.06.79

adresse postale : BPV 151