enseignement.gouv.ci : le site officiel du Ministère

enseignement.gouv.ci : le site officiel du Ministère

Vous êtes ici: Accueil > Actualité

Actualité du Ministère

Enseignement supérieur : départ de plus de 10.000 étudiants dans les cinq villes universitaires de l’intérieur du pays

Enseignement supérieur : départ de plus de 10.000 étudiants dans les cinq villes universitaires de l’intérieur du pays

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS) a lancé ce vendredi 29 mai 2020, le départ de plus de 10.000 étudiants et 800 personnels administratifs et techniques dans les cinq villes universitaires (Yamoussoukro, Bouaké, Daloa, Man et Korhogo) de l’intérieur du pays.  

Publié - 02/06/2020 / (Source:Ivoirinter24) /  Partagez:

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS) a lancé ce vendredi 29 mai 2020, le départ de plus de 10.000 étudiants et 800 personnels administratifs et techniques dans les cinq villes universitaires (Yamoussoukro, Bouaké, Daloa, Man et Korhogo) de l’intérieur du pays.  

Pour Dr Abdou Maïga, Directeur des systèmes d’informations du MESRS, cette mesure s’inscrit dans le cadre de la décision du Conseil national de sécurité (CNS) et du chef de l’Etat de la réouverture des établissements d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et supérieur dans le Grand Abidjan et à l’intérieur du pays.

« En tant que Ministère de l’enseignement supérieur nous avons pris les mesures logistiques pour que nos étudiants puissent se rendre en toute quiétude dans leur établissement respectif. Un suivi médicale est assuré dès leur arrivée», a rassuré le Directeur des systèmes d’informations du MESRS.

Tout en saluant, l’effort abattu par le ministère de tutelle, respectivement Gooré Bi Kouamé Jonathan, étudiant en licence 3 de philosophie, Silué Aminata, étudiante master 1 de communication à l'Université Alassane Ouattara, Bouaké disent ne pas comprendre la cherté du transport des différentes destinations.

A cette préoccupation, le représentant du professeur Adama Diawara a éclaircit cette zone d’ombre. « S’agissant du coût du transport, cela  est dû à la distanciation sociale. Ainsi, ce sont 40 étudiants qui seront transportés dans un car de 70 places. Il y’a un manque à gagner de 30 places pour transporteur et cela est rattrapé un peu sur coût, mais pas en totalité. Puisque le car va revenir pour certaine destination presque vide. Donc ce  trajet retour vide, c’est une perte pour le transporteur que le ministère prendra en charge pour compenser cette perte », a  expliqué Abbou Maïga.

Débuté ce vendredi, le départ des étudiants et du personnel administratif et techniques dans les cinq villes universitaires se poursuivent jusqu’au lundi 1 juin 2020 délai de rigueur. Ce jour, ce sont 7 cars qui ont quitté la ville d’Abidjan pour l’intérieur.

 

Commentaires