enseignement.gouv.ci : le site officiel du Ministère

enseignement.gouv.ci : le site officiel du Ministère

Vous êtes ici: Accueil > Actualité

Actualité du Ministère

Ouverture du séminaire bilan de la commission paritaire MESRS/ Secteur privé

Ouverture du séminaire bilan de la commission paritaire MESRS/ Secteur privé

Le séminaire-bilan de la commission paritaire MESRS/ secteur privé s’est ouvert le jeudi 13 octobre 2011, à l’hôtel TIAMA au plateau, en présence du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, IBRAHIMA CISSE et des responsables des deux grandes confédérations d’entreprises du pays.

Publié - 13/10/2011 / (Source:MESRSCI) /  Partagez:

Ci-dessous le discours intégral du ministre Ibrahima CISSE :

« … Il y a quatre ans, nous avions initié l’organisation d’un séminaire à Grand-Bassam sur le thème : « Quel partenariat Enseignement Supérieur Recherche Scientifique/ secteur privé pour un développement économique et social durable de la Côte d’Ivoire ? ». Cette rencontre s’est tenue les 20, 21 et 22 février 2007. Son objectif était d’apporter une contribution à l’éducation et la formation de cadres de haut niveau, dans tous les domaines de développement, au fin de donner les atouts à la Côte d’ivoire pour affronter les contraintes de concurrence et de compétitivité, dans un contexte de mondialisation. Aussi une convention cadre avait été signée le 22 février 2007 à Abidjan entre l’Etat de Côte d’Ivoire, représenté par le Ministère de l’Enseignement de l’Enseignement Supérieur et de la recherche Scientifique, et le secteur privé ivoirien, représenté par la Confédération Générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) et la chambre de commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire.

Cette convention prévoyait, en son article 9, la création d’un Comité paritaire de suivi des résolutions dudit séminaire. Le 21 Mars 2007, un arrêté ministériel (n° 0190 du 21 Mars 2007), mettait en place la structure dénommée « commission paritaire de suivi des résolutions et des recommandations du séminaire organisé les 20, 21 et 22 février 2007 à Grand Bassam, sur le partenariat entre l’Enseignement Supérieur et la Recherche Scientifique et le secteur privé, pour un développement économique et social durable de la côte d’Ivoire ».

 Depuis sa création, cette commission a mené de nombreuses actions parmi lesquelles nous pouvons citer l’élaboration de plusieurs projets de textes réglementaires en vue d’assainir le secteur de l’enseignement supérieur privé, la reforme du BTS en ramenant le nombre de filières enseignées de 53 à 27.

Aujourd’hui, sur initiative du secteur privé, nous marquons un arrêt pour faire un bilan.

 Je voudrais à cette étape de mon discours, féliciter tous les membres de la commission paritaire pour les actions menées en vue de rendre effective, la collaboration entre le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et le secteur privé.

 Est- il besoin de rappeler que ce Séminaire-Bilan vise à évaluer ce partenariat et à redéfinir des actions qui rendraient cette collaboration plus efficiente.

Lors de nos visites à la CGECI et à la CCI-CI, respectivement les 18 et 19 juillet 2011, nous n’avons pas manqué de relever les défis auxquels nous devons faire face. Il s’agit d’abord de faire de notre recherche scientifique le véritable moteur du développement.

En ce sens dans le cadre de la mise en œuvre du programme du gouvernement, des domaines prioritaires de recherche ont été identifiés. Ainsi, devront être créées, dans chacun de ces domaines, des consortiums recherche/entreprise, afin de permettre la prise en compte des besoins du secteur privé. Les modalités de la mise en œuvre de ces consortiums peuvent être discutées au cours de ce Séminaire/Bilan. (…)

Par ailleurs, la reforme du système LMD constitue aussi un défi majeur. La mise en œuvre de cette reforme nous impose la nécessité d’un partenariat plus actif et plus efficace entre l’enseignement supérieur et la recherche scientifique d’une part, et le secteur privé d’autre part, ainsi que le prévoit le programme de Gouvernement qui encourage ce partenariat.

 (…) au moment où tous les secteurs d’activités renaissent des affres de la récente crise, l’état de délabrement avancé de nos structures d’enseignement et de recherche nous amène à proposer l’utilisation de tous les mécanismes de soutien prévus par la législation. Ainsi, l’enseignement et la recherche pourront jouer pleinement leur rôle d’appui à la compétitivité du secteur privé.

Aussi voudrais-je saisir l’occasion, pour vous informer de quelques actions que le département ministériel dont j’ai la charge a menées :

- Au niveau de l’enseignement supérieur :

La tenue en juillet dernier du séminaire sur le management des Universités et grandes écoles ; Les travaux de réhabilitation de des Universités, des grandes écoles et des laboratoires détruits.

 - Au niveau de la recherche :

L’ordonnance portant orientation de la recherche est en cours de signature ; La tenue, le mois dernier du séminaire sur les orientations stratégiques de la recherche scientifique et technologiques en Côte d’Ivoire ;

 La publication de notre politique de recherche scientifique et de l’innovation technologique, ainsi que du programme pluriannuel de recherche, qui feront suite à la signature de l’ordonnance.

De plus, l’objectif du programme de S.E.M le Président Alassane Ouattara, de donner de l’emploi à la quasi-totalité des jeunes ivoiriens, nous impose un autre défi à relever.

Il s’agira pour le secteur privé, d’offrir plus d’opportunité d’emploi aux jeunes diplômés, et d’appuyer le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS), pour qu’il joue sa partition en mettant à la disposition du secteur privé, du personnel compétant.

 C’est pourquoi, nous osons croire que ce séminaire permettra d’identifier des actions à mener dans ce sens.

Je vous encourage et vous félicite pour l’initiative.

Sur ce, je déclare ouvert le séminaire bilan de la Commission Paritaire Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique/Secteur Privé.

Je vous remercie »

 

 

Commentaires

 

Video à la une

contact Web Presse

Direction de l'Information Scientifique et Technologique:

Tour B 15e étage

Responsable éditorial online :
Service de communication
Tél: (+225) 20.21.31.41

adresse postale : BPV 151