enseignement.gouv.ci : le site officiel du Ministère

enseignement.gouv.ci : le site officiel du Ministère

Vous êtes ici: Accueil > Actualité

Actualité du Ministère

Côte d’Ivoire/ Des plans d’action nationaux contre les maladies virales du manioc en élaboration

Côte d’Ivoire/ Des plans d’action nationaux contre les maladies virales du manioc en élaboration

Le programme ouest africain d’épidémiologie virale pour la sécurité alimentaire (West african virus epidemiology for food security, WAVE) organise mercredi 31 Octobre  et jeudi   01  Novembre 2018 à Abidjan, un séminaire pour la conception des lignes directrices d’élaboration de plans d’action nationaux et régionaux contre les maladies virales du manioc.

Publié - 31/10/2018 / (Source:AIP ) /  Partagez:

Le programme ouest africain d’épidémiologie virale pour la sécurité alimentaire (West african virus epidemiology for food security, WAVE) organise mercredi 31 Octobre et jeudi 01 Novembre 2018 à Abidjan, un séminaire pour la conception des lignes directrices d’élaboration de plans d’action nationaux et régionaux contre les maladies virales du manioc.

Pendant deux jours, les participants venus de 10 pays d’Afrique de l’ouest et centrale planchent sur la présentation des enseignements clés retenus par le cabinet Dalberg dans la conception des Centres des opérations d’urgences (COU), la manière de les mettre sur pied, la gouvernance, les ressources humaines et la structure opérationnelle, l’engagement communautaire, les systèmes de réponse prospectifs et la cartographie des procédures.

Selon le directeur exécutif du programme WAVE, Dr Justin Pita, les travaux devraient permettre d’identifier et de répertorier les parties prenantes de l’écosystème du manioc dans chaque pays mettant en œuvre le projet WAVE, d’élaborer l’ébauche d’un plan d’intervention de chaque pays pour la gestion, l’atténuation et la lutte contre les maladies virales du manioc et un budget estimatif du plan d’intervention de chaque pays.

A l’ouverture de l’atelier, le directeur de la protection des végétaux, du contrôle et de la qualité du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, Gneneyeri Silué, et la directrice générale de la Recherche scientifique et de l’Innovation du ministère de la l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mme Acray Zengbè Petronille, ont apporté le soutien du gouvernement à cette initiative portée par la Fondation Bill et Melinda Gates.

L’Afrique est le plus grand producteur et consommateur mondial de manioc (57%), avec un rendement moyen (10 tonnes/ha) contre un rendement de 21,34 tonnes/ha pour l’Asie.

Malheureusement, les maladies virales comme la Mosaïque africaine, apparue en Ouganda dans les années 90, peut causer des pertes de 40 à 70% de perte de rendement pour une perte économique annuelle évaluée à 2-3 milliards de dollars (US). Quant à la Striure brune du manioc, les pertes de rendement peuvent atteindre 90 à 100%.

En plus de ces deux maladies virales, transmises par la mouche blanche, un autre virus inconnu est apparu en République démocratique du Congo, au Gabon et en Angola.

Le programme WAVE est lancé depuis 2015 au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Gabon, au Togo, au Bénin, au Nigéria, en RD Congo, en Sierra Leone, au Cameroun et au Gabon.

Photo de la cérémonie en ligne CLIQUEZ ICI 

 

Commentaires

 

  • Suivez le Ministère sur:   
  • Webmail

  • © Ministère de l'Enseignement
    Supérieur et de La recherche
    Scientifique - Tous droits réservés
  • Cité Administrative, Tour C 20e étage
  • TEL : (+225) 20.33.54.64 / FAX : (225) 20.21.22.25
gouv.ci     -     annuaire.gouv.ci     -     servicepublic.gouv.ci     -     participationcitoyenne.gouv.ci     -     data.gouv.ci     -     eadministration.gouv.ci