enseignement.gouv.ci : le site officiel du Ministère

enseignement.gouv.ci : le site officiel du Ministère

Vous êtes ici: Accueil > Actualité

Actualité du Ministère

Restitution et validation des données statistiques 2018-2019 de l’enseignement supérieur

Restitution et validation des données statistiques 2018-2019 de l’enseignement supérieur

Le directeur de cabinet adjoint du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr Dion Simplice, a ouvert, mercredi 13novembre 2019, l’atelier de restitution et de validation des données statistiques 2018-2019 de l’enseignement supérieur ivoirien.

Publié - 13/11/2019 / (Source:AIP ) /  Partagez:

Le directeur de cabinet adjoint du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr Dion Simplice, a ouvert, mercredi, l’atelier de restitution et de validation des données statistiques 2018-2019 de l’enseignement supérieur ivoirien.

Les données collectées font état de 403 établissements dont sept universités publiques, 33 universités privées, 35 grandes écoles publiques et 328 grandes écoles privées. L’effectif provisoire des étudiants est estimé à 253 955 en 2019 contre 235 902 en 2018 pour 16 378 enseignants.

Le budget alloué par l’État à l’enseignement supérieur a chuté de 226,2 milliards en 2018 à 214,9 milliards de FCFA, a résumé le directeur de la planification, Pr Sylla Moussa qui a regretté le retard de certains établissements privés dans la réponse aux questionnaires ou encore la difficulté d’accès aux données des établissements sous la tutelle d’autres ministères.

Une fois validées, ces données statistiques qui concernent les étudiants, la scolarisation, les ressources humaines, les infrastructures et les oeuvres universitaires, les ressources, coûts et dépenses, serviront à l’édition d’un annuaire statistique.

Dans la dynamique du renforcement des infrastructures en vue de répondre aux besoins de l’économie, les perspectives indiquent une évolution significative de la population estudiantine qu’il faut absolument maîtriser d’où “la nécessité de disposer en temps réel des statistiques de notre secteur”, a indiqué le directeur de cabinet adjoint qui représentait le ministre Mabri Toikeusse.

La Côte d’Ivoire tend vers un Système d’information et de gestion (SIG) automatisé pour mieux aider à la prise des décisions stratégiques pour relever les défis auquel fait face l’enseignement supérieur.

 

Commentaires

 

contact Web Presse

CABINET DU MINISTRE

Tour C 20 e étage

Responsable éditorial online : :
Service de communication
Tél: (+225) 20.21.06.79

adresse postale : BPV 151